Close
REGULATION AUTOMATIQUE

REGULATION AUTOMATIQUE Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.

Aujourd’hui, la piscine comme la maison peut être connectée et pilotée à distance avec des systèmes électroniques de collectes de données

et d’envoi d’ordres à distance via un appareil connecté, une tablette ou un smartphone.

La piscine automatisée peut ainsi optimiser la qualité de l’eau, le confort d’utilisation et les économies d’eau, d’énergie et de produits d’entretien.

Le traitement automatique de l’eau par des pompes doseuses et systèmes automatisés (électrolyseurs, ozonateurs…)

permet de ne pas surajouter de produits et de réguler le ph.

L’éclairage, la mise en route de la pompe à chaleur et du robot à distance sont bien utiles aux propriétaires de résidences secondaires.

Sous-catégories

  • Appareil chlore

    La pompe doseuse de chlore est très utile pour réguler le taux de chlore dans votre piscine en temps réel en fonction des besoins de votre piscine et aussi en fonction des conditions extérieures (température, rayons UV, pluie, qualité de l’eau, nombre de baigneurs) et du pH de l’eau.

    Grâce à un régulateur de chlore, l’eau de votre piscine reste propre et transparente au quotidien sans aucune intervention de votre part. Lors de son installation, vous n’avez qu’à déterminer le taux de chlore que vous souhaitez pour votre bassin. Le régulateur va ensuite injecter du chlore en fonction de l’écart entre la mesure de la sonde et le taux de chlore que vous voulez obtenir.

    Bon à savoir : à la différence des traitements au chlore via un skimmer, la pompe doseuse de chlore fonctionne avec du chlore liquide.

  • Electrolyseur

     Principe et fonctionnement de l’électrolyse du sel piscine


    L’électrolyse de l’eau salée est un procédé de transformation qui repose sur un cycle : les ions chlorures apportés par le sel se transforment en chlore grâce à l’apport d’énergie électrique, et une partie du chlore se retransforme en ions chlorures lors de la réaction avec la matière organique présente dans l’eau de la piscine.

    D’abord, il faut rendre l’eau de la piscine légèrement saline. Pour cela, du sel (chlorure de sodium ou chlorure de magnésium) est mis directement dans la piscine (3 à 5 g/L environ, alors que l’eau de la mer contient environ 30 à 40 g/L de sel).

    Ensuite, lorsque la filtration est en fonctionnement, l’eau salée de la piscine traverse la cellule de l’électrolyseur, qui est placée sur le circuit hydraulique de la piscine, en aval du filtre et du système de chauffage.

    Cette cellule d’électrolyseur est munie d’électrodes en titane, qui sont polarisées par un courant à basse tension. Quand l’eau salée passe entre les électrodes, celles-ci oxydent les ions chlorures qui se transforment en dichlore (Cl2), qui se transforme lui-même immédiatement en chlore libre (chlore actif HOCl ou chlore de réserve OCl¯ selon le pH de l’eau) .

    Ce chlore libre, tout comme le chlore présent dans les galets désinfectants ou dans l’eau de Javel, est un puissant oxydant qui détruit les micro-organismes (bactéries, virus, algues…) et la matière organique (résidus de peau et de cheveux, transpiration, végétaux…)  avec une grande efficacité.

    Lors de cette réaction, le chlore peut soit se « greffer » sur une molécule organique (c’est ce qu’on appelle le chlore combiné), soit retourner à l’état d’ions chlorures. La consommation de sel est donc très faible, puisque les ions chlorures se renouvellent partiellement.

    Il faut néanmoins effectuer périodiquement un apport de sel pour compenser la perte d’eau salée (nettoyage du filtre, dilution par l’eau de pluie,…). A savoir : le sel ne s’évapore pas, donc la perte en eau par évaporation augmente la concentration en sel dans la piscine.

  • Appareil PH

    Fonctionnement d’un régulateur automatique de pH

     

    Un régulateur de pH est un appareil relativement simple à double fonction :

    • Analyse du pH de l’eau grâce à une sonde ou à une cellule d’analyse
    • Régulation par injection de produit (pH+ ou pH-) dans l’eau de la piscine.

     

    Sonde, cellule ou chambre d’analyse : Analyse de la valeur du pH
    Selon les modèles de régulateur pH, il y a 2 possibilités :

    • On a une sonde (une électrode) placée sur le circuit de refoulement (la plupart des régulateurs de pH)
    • On dérive une partie de l’eau du circuit de refoulement et on contrôle le niveau de pH à l’aide d’une cellule ou d’une chambre d’analyse (située dans le corps du régulateur pH)

     

    Injection de pH + / pH – : Correction du pH
    Si la sonde détecte un niveau de pH incorrect, une  pompe doseuse va aspirer le produit correcteur (pH+ ou pH-) et va l’injecter en bonne quantité dans le circuit de refoulement. L’aspiration se fait via un tuyau qui plonge dans un bidon de ph Plus ou de pH moins liquide (en fonction des besoins de la piscine).

     

    Le régulateur pH contrôle le taux de pH plusieurs fois par jour et le corrige dès le moindre écart.

     

    De cette manière, l’équilibre de l’eau de la piscine est maintenu à la valeur de pH souhaitée, et de manière automatisé.

     

    L’eau de la piscine est ici entrevue presque toute seule. Bien sûr, un minimum de surveillance est nécessaire : entretien des sondes, niveau des bidons de correcteur pH (ne doivent pas être vides).

Close