Close
EQUIPEMENT

EQUIPEMENT Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.

Votre projet piscine prend forme désormais. Vous avez sans doute arrêté un budget et choisi le type de piscine que vous vouliez ?

Il vous reste désormais à choisir les autres éléments constitutifs de votre bassin

Sous-catégories

  • FILTRATION

    La filtration : 80% du travail de traitement de l'eau

    La filtration est un procédé de traitement de l'eau par passage au travers d'un média filtrant qui retient tout ou partie des particules solides présentes dans l'eau.

    La filtration permet donc de retenir au maxipmum les matières organiques, pouvant ainsi limiter les apports en produits désinfectants.

  • REGULATION AUTOMATIQUE

    Aujourd’hui, la piscine comme la maison peut être connectée et pilotée à distance avec des systèmes électroniques de collectes de données

    et d’envoi d’ordres à distance via un appareil connecté, une tablette ou un smartphone.

    La piscine automatisée peut ainsi optimiser la qualité de l’eau, le confort d’utilisation et les économies d’eau, d’énergie et de produits d’entretien.

    Le traitement automatique de l’eau par des pompes doseuses et systèmes automatisés (électrolyseurs, ozonateurs…)

    permet de ne pas surajouter de produits et de réguler le ph.

    L’éclairage, la mise en route de la pompe à chaleur et du robot à distance sont bien utiles aux propriétaires de résidences secondaires.

  • PIÈCES A SCELLER

    Les pièces à sceller sont notamment le skimmer, la bonde de fond, les traversées de parois, la prise balais, les boites de connexions... Indispensables à toutes piscines nous vous proposons ici une large sélection pour piscine liner, béton ou à panneaux.

  • ECLAIRAGE

    1 - Miser sur la lumière au ras du sol

    Il est parfois tentant d’encastrer des spots dans la terrasse de votre piscine cela crée une ambiance feutrée et chaleureuse.

    Mais le problème avec u au ras du sol, c’est qu’il crée des zones d’ombre et augmente les risques de chute dans le bassin.

    Il est préférable d’éclairer l’intérieur du bassin avec des spots immergés et d’éclairer aussi le chemin d’accès à la piscine,

    le pool house ou le local technique pour permettre aux promeneurs de se diriger la nuit.

    2 - Choisir un éclairage trop fort

    Pour éclairer votre piscine ou le pédiluve, il est obligatoire d’utiliser un éclairage adapté de volume 0.

    Le volume 0 correspond à un courant électrique de basse tension et évite donc les risques d’électrocution.

    Pour un courant en continu, on ne dépasse pas 30 volts et pour un courant alternatif, on n’excède pas 12 volts.

    3 - Utiliser l’éclairage de la piscine pour éclairer la maison

    Il est conseillé de ne pas utiliser l’éclairage de votre piscine pour éclairer également votre maison.

    Cette dernière doit rester dans l’ombre la nuit pour ne pas perturber le sommeil de ses occupants. sur un coup de tête n’est pas une bonne idée.

    Les lampes halogènes ont longtemps été les plus utilisées pour éclairer une piscine mais aujourd’hui d’autres options plus économiques et plus esthétiques s’offrent à vous.

    Il est donc conseillé de prendre son temps pour choisir l’éclairage le plus adapté à vos besoins et envies.

    4 - Choisir une lumière trop blanche

    Une lumière blanche est froide et peu esthétique. Préférez plutôt une lumière chaleureuse avec des ampoules de couleur ou la fibre optique.

    5 - Ne pas réfléchir à l ‘éclairage avant de construire votre piscine

    L’éclairage de piscine doit être réfléchi et intégré à votre projet piscine dès le départ.

    En effet, il faut intégrer les spots immergés dans la structure du bassin avant de poser le revêtement.

    Il est cependant possible d’ajouter des spots par la suite en les accrochant à la margelle. Le résultat sera un peu moins esthétique mais votre piscine sera éclairée.

    6- Installer les projecteurs immergés trop profond

    Si vous placez les projecteurs trop profonds dans le bassin, ils vont éclairer le fond et créer des zones d’ombre. Il faut aussi penser au côté pratique. Un spot placé en surface sera plus facile d’accès et le changement d’ampoule pour votre éclairage de piscine sera plus aisé.

    7 - Ne pas respecter les distances de sécurité Comme dans la maison,

    il est important de respecter des distances de sécurité pour installer l’éclairage de votre piscine. Si vous ne les respectez pas, vous augmentez les risques d’électrocution.

    8 - Choisir un éclairage énergivore Pour choisir l’éclairage de votre piscine,

    il ne faut pas seulement se fier au prix d’achat. Les lampes halogènes sont moins chères à l’achat par exemple mais aussi beaucoup plus énergivores. Les spots solaires, LED ou la fibre optique sont plus onéreux mais ils consomment moins d’électricité, ont un faible impact sur l’environnement et ont une durée de vie plus longue. A noter : les lampes à incandescence ont longtemps été le type d'éclairage le plus répandu. Cependant, trop énergivores, elles ont été retirées du commerce en 2012. Les lampes à halogène, elles, ont été retirées de la vente en 2018.

    9- Installer soi-même son éclairage

    A moins d’être un pisciniste ou un professionnel de l’électricité, il est préférable de confier l’éclairage de votre piscine à une personne de confiance et qualifiée. Surtout pour les spots immergés car les risques d’électrocution sont grands en cas d’installation défectueuse.

  • PLOMBERIE

    Comme pour une plomberie classique, une plomberie de piscine se compose de :

    • La tuyauterie. Il s’agit de tuyaux en PVC ou en polyéthylène, installés dans des tranchées autour de la piscine et enfouis sous terre, qu’il s’agisse d’une plomberie piscine creusée ou d’une plomberie piscine hors-sol.
    • Les raccords, coudes et vannes qui permettent de relier les tuyaux piscine, et de diriger ainsi l’eau vers le bassin / le local technique.
    • Les autres accessoires nécessaires à l’installation de cette plomberie piscine : rouleau téflon, collier de fixation, etc.
  • ADOUCISSEUR

    Élimine le tartre, en échangeant sur résine les sels constitutifs du calcaire avec des sels très solubles, qui ne s'accumulent pas. Déclenche les régénérations de la résine par une vanne haute performance reconnue par les professionnels.

  • DOSEUR CHLORE / BROME

    Fonctionnement d’un chlorinateur Le chlorinateur est un distributeur automatique de chlore, comme le brominateur pour le brome.

    Il régule le taux de chlore dans la piscine, en diffusant le produit régulièrement et par petites doses.

    Le chlorinateur s’installe après le filtre de piscine. Après son passage dans le chlorinateur, l’eau de piscine est renvoyée dans le bassin par les buses de refoulement.

    Le chlore est diffusé de façon homogène et équilibrée dans l’eau.

    Avec un chlorinateur, vous n’avez pas besoin de doser vous-même le chlore, mais il convient de vérifier la concentration en chlore dans l’eau de votre piscine.

    Le chlorinateur est équipé d’une vanne de contrôle pour ajuster le taux de chlore.

    Certains peuvent appeler « chlorinateur » un électrolyseur au sel, qui fabrique du chlore à partir du sel contenu dans l’eau de la piscine. . 

Close